... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

mardi 15 avril 2014

encore...

Rien pas même le suicide ni la baliverne humaine cet au-delà qu'on nous vante rien pas même les ronces ni ses pots fendus avant l'orage qui dit mieux ? rien pas même un élan incertain nous attend. La nuit n'existe pas, l'électrique errance, si... Je ne sais pas, je ne vois pas, qui sommes-nous ainsi à espérer auprès de quelques cryptes diffuses. de grappe en insolence étirements vains...  Exsangue l'ignorance après les mauvais bains.  Encore l'instant d'après et puis non... encore. encore... Je n'attends point quand d'autres salivent. Après l'égarement, une fuite latente... en vain. Qui refuse de rompre ? Personne, ou quelque autre, voire...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire