... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

mardi 14 août 2018

Lola

Tenir tête avant
Bris de miroir
Errements écarlates
Amour possession
Loin liberté désirée...
Point le RENDEMENT
Mais l'errance incertaine
Bataille solitaire
JOURNÉE D'AMOUR
Nuits délicates.

samedi 11 août 2018

, un rien.

Obsession ma chair pile... Ignorance après l'orage. Elle errance intestine. Elle en son nom dégueulasse. Elle après des semaines. Intenses indélébiles... A la nuit elle éclaire ce courant livide. Elle incarne l'irrévérence et cet instant limite. Elle infernale quand je sépulcral. Elle sustente l'os bien après les pensées. A son cou telle esquive... Instant d'abîme, un rien. Elle admet l'errement éternel. Et constate la distance, irrévocable. Mots enfouis, langue lasse. Elle encor' même ainsi menace. Nocturne son défi.

samedi 4 août 2018

Cindy stills...


Sonic Youth, merdre

Rêve charogne !

XIV.

Milliards de myriades de morts
descendant se tassent avec le temps dans l'espace spacieux
regardent par la fenêtre à quatre flammes Gens répondre
de leurs noms à leur place
se taisent tant


morts si morts
que dévorés d'envie gravitent gravitent voyeurs sans yeux
voyelles ni pelisses parfaits d'avoir pourri à point nommé
reluquent reluquent parmi beaucoup de mots morts aussi
de l'abus d'oxymores


encore trop morts
ont beau décomposés se grandir dignes ancestraux sous ciel
envoûtant personne ne les appelle voyageurs hyalins
de quoi ont-ils l'air


extrait de Les Dénommés in Gens de peine p.53, Nous, Aurélie Foglia (aka Loiseleur)





vendredi 27 juillet 2018

Adiaphorie

Dans l'ombre lente sang noir bloc élan étanchéité lasse à l'arrière interstice térébrante atmosphère nuit saline océan métaphore à l'errement feint savoir encor l'amnésie partielle courbe d'espace/temps en cet instant calorifère ensuite l'an énième turbulence captive à la sorgue indiffère après l'échappée longue & l'abandon délit... Et cette morgue et cet essor... Crépuscule savoir adiaphorie malgré...

jeudi 26 juillet 2018

Hier aujourd'hui...


Adage, merdre, situationniste...

Valence.

Valence ignore latence humidité de soirs atmosphères scabreuses pas chassés en la nuit mensongère codéine limite héroïne lente ainsi quelque errance zéro: Savoir la fin avant la frise entrave libératrice seconde encore; visage quel qu'il soit à l'origine d'ombre, intense même. Heure de moins sans cet élan merdre...

mercredi 25 juillet 2018

samedi 21 juillet 2018

Parts of the mystery of our own existence...


Blue Moon


I saw her soul


Memento Mori


Blue Moon Ghost