... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

vendredi 30 décembre 2011

volontaire

quelle merde ! devient-on sourd à entendre trop de sons qui s'effacent ? perplexe... illusoire... daphné êtes-vous là ? à toute latitude, lénine/à l'asile lié/blême sa ligature. amour physique sans issue... NON !  l'issue souveraine, même mensongère, est. amours mortes, humé son sexe, tourment torrent exégèse. ne pas fuir, surgir, sécrétions acides à l'esprit qui s'égare. voix discordante ? portrait robot muet. ta lie est mon essence et ton errance un feu. point de cataracte. la frayeur est humaine s'arrache à la terre... ses jambes se croisent en une orchestique indécente & volontaire. sentir encor à la nuit son évanescence. je reste. et suis. litrice dit-elle, séduisante même... explosition intense... j'attends. au loin prolégomènes. boire sa sève et ses paroles... incertaines. l'espace réprimé se condense en un point singulier. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire