... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

mardi 30 juillet 2019

A la nuit

Là pour rien ici même sentir l'absence, à la nuit file les ans et cette engeance inique et lasse, maléfice ou... Ils vivent quand j'errance... Ils dorment à la nuit pour oublier. C'est pourtant quand il se fait obscur que le clair devient visible. Mes songes furieux à la nuit délivrance espace amer & vicié...  Après la fuite quelque effroi des traces... S'égarer parmi les avalanches à la nuit clandestine. Embrasser l'abyssale crasse, pour au moins quelques secondes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire