... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

dimanche 29 janvier 2017

séparées

  Et voici d'ailleurs toute la question:
  Y a-t-il vraiment des principes ? Je veux dire des principes séparés et qui existent derrière les choses ? Où, en d'autres termes, les dieux de la nomenclature païenne ont-ils une existence moins affirmée et moins valable que les principes qui nous servent à penser , Et cette question en fait naître une autre: Y a-t-il dans l'esprit de l'homme des facultés vraiment séparées ?
  On peut d'ailleurs se demander si un principe est autre chose qu'une simple facilité verbale; et cela ramène à la question de savoir s'il y a quelque chose en dehors de l'esprit qui pense, et si , dans l'absolu, des principes existent comme des réalités, ou comme des êtres qui divisent leurs énergies.
  Dans quelle mesure, et si haut qu'on remonte vers l'origine des choses, des principes, vivant comme des réalités séparées, échappent-ils à un jeu de l'esprit autour des principes ? et y a-t-il dans l'homme lui-même des sortes de facultés-principes, qui auraient une existence distinctes, et pourraient vivre séparées ?
  Y a-t-il des moments de l'éternité qui puissent se fixer comme des notes de musique se fixent et se retrouvent par le nombres ? - et ces notes sont séparées ?

 extrait de Héliogabale ou l'anarchiste couronné (L'Imaginaire/Gallimard) pp. 58/59

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire