... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

mercredi 21 septembre 2016

Confins

Se perdre interdit, à d'autre espace/temps - en un même élan paradigme - parmi les parallélépipèdes jadis. Partout le rectangle, nulle part l'interstice. Voir l'absence résiduelle, via les avalanches. Intime & publique. Je sais le temps, et ignore l'heure, en cet instant, savoir après la vie. Lointain ton sanctuaire, élastiques nos vies, savoir le terme/douter de la suite, la parole donnée n'engage que peu de molécules malgré la fièvre autolyse, ici et ailleurs. Chambre noire inhérence lente malgré les précipices, à la nuit, confins, menaces inédites. Lors adoncques, suivre la perspective, comme l'absente, en ces élans ivres, présages...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire