... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

mardi 9 juillet 2013

élastique

rien n'existe que cette vie blême inélégante ta fin certaine inadvertance balafre ma gangue amorphe ta glande longue et lasse l'innocence condamnée en palabres délétères et lasses encor hier menace suis scélérat et plus encore ta fin exhalaisons pénombres parmi les délivrances... quand la foudre menace, son langage à la nuit est indifférence... sexualité style/dire animal/suffocante ta saveur/nocturne et tendre... radicalité de la terre... ton poivre est mon indifférence. encore quelque seconde... hier et au-delà....  langue en bouche élastique. violence du soupir, sans quelque secours. véhémence indolore, soit...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire