... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

samedi 8 octobre 2011

en quête...

je serai
ou ne serai presque
qu'un abandon
sa course
une oraison blême
je serai
ta peau
contre la mienne
éminente
ou ne serai presque
qu'une liane
en un hémisphère
radieux
et éphémère
cinglante étincelance
ou flagrance latente
m'indiffère
je serai
cette incomplétude même
ou ne serai presque
qu'un autre leurre
parmi les ans
incertains
& austères
je serai
cette alliance en l'ombre
loin de simulacres acerbes
ou ne serai presque
qu'une âme lasse
enfin...

2 commentaires:

  1. C' est très fort.Le silence est sexy mais tu as bien fait de ne pas te taire, c' est une méditation moderne sur le fameux " être ou ne pas être". Je te souhaite une âme jamais lasse mais toujours assoiffée.

    RépondreSupprimer