... MAIS ELLE PERDURE, LA FOLIE

photographie: mat jacob

dimanche 19 décembre 2010

ça n'attend pas

convulsion cérébrale / mon ombre propre / évanouie / dans l'impossibilité d'être / une option / l'abandon de la parole - pour la langue / encore quelque effort / il n'y paraîtra plus / cingle / oui cingle / cingle toujours plus / des traces / des traces / à voir z'et à entendre / voir et entendre / les traces / cingle / cingle-moi / cingle / une seconde encor / féroce / sanguinairement / sanguine / sang ici / sang' ici  (bord' ailleurs) / l'abandon de la parole - pour la langue / sanguine / ailleurs ici / en la tourmente / une révolution / passagère / cingle / éteinte mon ombre propre / l'existence à s'attendre / et à s'étendre presque / n'attends rien / cingle / à l'écart ou dans l'oeil / de ce cyclone alangui / meurtrie cette langue / et radieuse ainsi

3 commentaires:

  1. Certes, très douloureux... Mais très beau aussi. J'ai aimé... M'a fait penser à Edith Azam ...
    El duende

    RépondreSupprimer